Une barrière de piscine pour protéger les enfants

On est facilement tenté, surtout lorsque l’on a des enfants, de faire installer une piscine pour profiter au mieux de l’été. Les adultes peuvent alors y faire de petites pauses « farniente » et bronzage au bord de l’eau, pendant que les enfants y plongent bruyamment en compagnie de tous leurs copains !

La sécurité dans l’immobilier renforcée par Cécile Duflot

Il faut cependant garder la tête froide, et ne pas oublier que l’installation d’une piscine n’est pas anecdotique. Au delà des frais que cela engendre, il faut prévoir un minimum de protection pour minimiser le risque que se produise un accident dramatique, d’autant plus avec un enfant en bas-âge. Pour cela il existe de nombreux systèmes (alarmes anti-chute, bâche de sécurité, etc..) mais c’est du cas de la barrière pour piscine que nous allons aujourd’hui parler !

Il en existe de différents types, les principaux étant :

  • Barrières fixes (souvent en bois, aluminium, PVC..) qui ne bougeront pas.
  • Barrières amovibles qui peuvent aisément s’installer et se désinstaller.
  • Barrières escamotables qui se baissent ou se relèvent à volonté.

Evidemment, les barrières escamotables coûteront plus cher que les autres types de modèle pour une efficacité similaire, le choix se fait donc surtout en fonction du budget et de l’utilité de pouvoir, ou non, déplacer la barrière.

Mais quelle que soit la barrière de piscine que vous choisirez, il est important de prendre une clôture d’une taille convenable (au minimum 1m30) pour vous assurer que les jeunes enfants ne grimperont pas par-dessus et bien sûr, qui soit solide.

La plupart du temps, une barrière de protection est facile à installer et ne demandera aucune compétence technique particulière. Si vous n’êtes pas sur de vous cependant, n’hésitez pas à demander l’avis du constructeur ou à faire appel à un professionnel pour vous assurer que tout soit bien fait.

Bonne baignade !